AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▪ wicked love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dolly Ossennykh

avatar

□ since : 23/01/2016
□ letters : 44

• LOST IN THE MOON.
□ things to do : don't fall in love with him, forget him, do the new projet
□ stuck in love :
□ availability : (□□□)

MessageSujet: ▪ wicked love   Jeu 11 Fév - 13:34

Ossennykh , Dolorès
Nothing’s  w r o n g, I just have a lot on my mind.

nom complet - Ossennykh, écorché trop souvent, malmené à chaque fois qu'on lui demande, disgracieux à l'oreille des étrangers, difforme à leurs yeux, mais il roule sur la langue avec un goût à la fois âpre et si doux pour elle. La différence, Sa différence a débuté par ce nom qu'elle aime. Dolorès, étrange comme sorti tout droit d'un livre, connoté de préjudice qui la tire vers le bas, trop long avec ses consonances étrangères accentuées par cet accent d'ailleurs. Elle n'en a pas honte, elle n'en est pas fière au point de le porter tout les jours, elle l'aime mais préfère être appelée Dolly, rendant ainsi son personnage moins étrange et hostile. âge, date de naissance - Poupée sans âge, poupée russe, poupée de cire, qu'importe l'âge pour Dolly, car même si le compteur de sa vie ajoute une année tous les six Mai de chaque année, qu'il est arrêté sur le nombre vingt-six actuellement, dans sa tête son esprit de femme enfant passe des trente au six en un éclair de secondes. L'âge n'est qu'un chiffre qui ne s'affiche que sur des papiers, son esprit, son âme n'a pas d'âge fixe.. origines et nationalité - La terre de ses aïeules paternels n'est pas là, il faut traverser mer, océans et plaines enneigé pour la retrouver. La Russie de sa naissance n'est qu'un nom, un lieu presque imaginaire qu'elle ne connait que par les récits et les livres. C'est pareil pour ce vieux continent qui abrite la France terre de sa mère. Née sous la neige russe elle n'est pourtant à ses yeux qu'américaine. job, études - Les études, ce n'était pas forcément un choix évident pour elle. D'un côté plus financier que le niveau d'études. Dolly a pris un an après le lycée, pour travailler et économiser afin de s'offrir des études supérieur. Elle avait presque terminé ses études d'art appliqué, mais n'a pu se payer sa dernière année et a dû tout arrêter du jour au lendemain. Elle aimerait vivre de sa passion et rêve, qui est de devenir illustratrice pour des livres jeunesse. Elle a déjà fait quelques esquisses dont deux ou trois ont été retenues, seulement, cela ne ne lui permet pas de vivre correctement et il y a quelques mois sa situation financière a commencé à se compliquer et elle s'est retrouvée un petit travail d’appoint au Sesame Seeds Grocery, pour ne plus dépendre de son héritage ni de sa mère. statut civil - La solitude est comme une amie de longue date. Seule, avec le désire de le rester. Actuellement célibataire, Dolly ne veut pas trouver la bonne personne. Seulement depuis quelques jours une tempête s'agite au fond de son coeur, soulevant un grand questionnement en son fort intérieur. Est-ce que quelqu'un s'est enfin immiscé dans son coeur ? Ou bien préfèrera-t-elle continuer les mauvais choix sentimentaux ? statut familial - Sa famille, Dolly la forme elle même autour d'elle. Formée de sa base, de sa mère, la seule personne pour qui Dolly pourrait commettre un crime. Son papa, Dolly l'a perdu à l'âge de dix-sept ans, elle n'en parle pas, tais ce souvenir trop douloureux. Mais pour Dolly il y a aussi Alva, cette amie qui a grandi avec elle de l'autre côté de la barrière de leur jardin mitoyen et puis y'a aussi River cette amie qui a aussi grandie avec elle. Comme deux soeurs, Dolly considère ses deux meilleures amies comme si elles étaient des triplés. premier mot - Son premier mot comme tous, elle ne souvient pas de son premier mot, mais son père était fière que ça soit un gazouillement qui ressemblait à daddy. plus beau souvenir - Son dernier anniversaire avec son père, probablement. Elle avait dix sept ans ce jour là, et son père lui fit surement les plus beaux cadeaux de sa vie. Sa chambre prête à être repeinte de son art, il lui offrit tout le nécessaire de dessin à ses études d'art appliqué. Ses deux meilleures amies étaient là avec elle sur la terrasse des Ossennykh à siroter un coca avec leur paille de son bonbon préféré. pire souvenir - Quand elle a perdu son père, véritable enfer cette période de sa vie elle la terre à double tour dans son coeur. Elle n'en parle pas, elle a vécu cet enfer recluse, renfermée sur elle-même animaux de compagnie - Ses animaux de compagnies sont ses colocataires. Il y a Foxy, son berger australien rouge merle, âgé d'un peu plus d'un ans, il est un peu son meilleur ami, son confident. Puis il y a Fluffy, son petit lapin lion, véritable petit pot de colle, il adore suivre Dolly partout. Il se promène en libre accès dans tout l'appartement comme sa petite chérie Beezy, lapine lion blanche qui a son petit caractère. Et le dernier de la collocation Bob, le poisson rouge, rescapé de la folie d'Alva. chanson du moment -  Love me like you do, Ellie Goulding, sa version dans l'Abbey road. Pourquoi elle ne saurait le dire, elle se fait plus de mal qu'autre chose.  passions, hobbies - Dolly adore cuisiner, elle l'a toujours fait par amour, hériter de sa mère, elle aime refaire les recettes familiales russes que sa grand-mère lui a légué. Elle s'est même inscrite avec Alva à des cours de cuisine. Puis il y a bien sûr le dessin bien sûr, comme un hommage qu'elle rend à son père qui aurait voulu avoir son talent. Dolly adore aussi la lecture, les livres remplissent ses étagères dans son petit appartement. Elle a bien une autre passion qui surprend tout le monde car elle semble bien maladroite de ses mains, mais la couture a une très grande place dans sa vie. Elle confectionne certains de ses vêtements ou ceux de sa meilleure amie Alva. gourmandises préférées - Pour une grande mangeuse comme Dolly, il va de soi qu'elle ses préférences. La tarte aux pommes, recette de sa grand mère caramélisée comme il faut. Elle est toujours entrain de mâcher des chewing-gum à la fraise. Dès qu'elle a un creux elle a toujours des twizzlers à la fraise sous la main.  traits de caractère - pétillante, secrète, malicieuse, brave, coquette, susceptible, rigolote, romantique, capricieuse, contradictoire, lunatique, expressive, casse-cou, créative, originale, têtue comme une mule, enfantine, mystérieuse, paradoxale, rêveuse. groupe - Laidies. crédits - creedsource/mine.


(THE TOWN WAS PAPER, BUT THE MEMORIES WERE NOT)
Dans cette partie vous êtes invités à lister les points importants de la personnalité de votre personnage, et de ses habitudes. Un minimum de 5 points développés sont demandés. Zombie ipsum reversus ab viral inferno, nam rick grimes malum cerebro. De carne lumbering animata corpora quaeritis. Summus brains sit​​, morbo vel maleficia? De apocalypsi gorger omero undead survivor dictum mauris. Hi mindless mortuis soulless creaturas, imo evil stalking monstra adventus resi dentevil vultus comedat cerebella viventium. Qui animated corpse, cricket bat max brucks terribilem incessu zomby. The voodoo sacerdos flesh eater, suscitat mortuos comedere carnem virus. Zonbi tattered for solum oculi eorum defunctis go lum cerebro. Nescio brains an Undead zombies. Sicut malus putrid voodoo horror. Nigh tofth eliv ingdead.

(IF YOU DON'T IMAGINE, NOTHING EVER HAPPENS AT ALL)
Un imperméable jaune au coin d'une rue, la jolie poupée russe est comme un fantôme dans les rues de la ville. Dolly est connue comme le loup blanc de Medina. Vêtue de ce cadeau de sa grand mère, elle ne s'en sépare pas les jours de mauvais temps. Tout le monde la connait vêtue de son ciré jaune et de ses bottes de pluie. Peu amie des parapluie elle préfère encore sentir la pluie tomber sur ce vieux ciré. • Écouteurs fixés dans les oreilles, Dolly semble bien trop souvent ailleurs quand elle arpente seule les rues de Merida. Trop souvent prise pour une fille étrange elle n'est que le résultat de cette génération de musique. • Dolly peut s'endormir n'importe où, n'importe quand, qu'importe ce qui l’entour. Sur son bureau alors qu'elle est en plein dessin, contre l'épaule d'Alva devant un film, dans les bras de Peter quand il lui parle de sa nouvelle BD, contre le clavier de son clavier d'ordinateur durant une conversation avec River. • Un livre sur sa table de nuit, une pile à son pied qui attend d'être lue. Sous son lit, dans ses boites à chapeau d'autres livres, mais comme dissimuler, les fifty shades qu'elle aime à relire quand elle est seule et d'autres du même genre, cadeaux d'Alva et de River qui savent que Dolly aime bien ce genre d'histoire d'érotisme. •  Dolly a toujours été fascinée par les feu d'artifices amateurs, elle aime les nuits d'été en allumer quelques uns avec ses meilleures amies tout en fredonnant leurs chansons préférées. Les soirs d'été sont un moment où elle prend du temps avec ses amies, où elle s'accorde un moment pour une pensée à son père qui aimait ce genre d'instant. •  Si elle est connue pour son imper jaune, on la remarque aussi surtout pour cet accent rude et pourtant charmeur des contrées enneigées de la Russie. Même si son accent renvoie à l'austérité, beaucoup d'homme aime l'idée d'être grondé par cet accent fort et autoritaire pour mieux être consoler près d'un feu de cheminer entre les bras de peaux de bêtes. Dolly aime son accent, mais aimerait parfois le perdre, car elle ne connait de la Russie que de belles images, ou de beaux récits, elle n'y a jamais mis les pieds. Cela ne l'empêche pas pourtant de s'inventer une vie quand elle sort avec Alva et qu'elles décident juste de s'amuser. • Les sorties avec Alva sont surement les meilleures pour Dolly. Depuis enfant, elles se fascinent l'une et l'autre, et depuis l'âge de l'adolescence et encore à ce jour, elles aiment à s'échanger leurs identités pour embrouiller les hommes qui viennent parfois gâcher leurs fabuleuses soirées entre filles. • L'esprit créatif de Dolly semble sans limites. Elle ne passe pas une journée sans créer quelques chose, que ce soit sur papier par un croquis, une esquisse, une peinture; avec du tissus en confectionnant des chemisiers, des robes très féminines, des vestes ou de simples accessoires entre headbands, pochette, ou faux-col; avec des aliments pour des plats venus du monde entiers; ou simplement avec un bouquin de décoration intérieur, car elle aime a refaire son intérieur au moins une fois tous les deux ans. Dolly ne s'arrête même pas quand elle dort, car tous ses rêves se retrouvent noter sur un carnet calé sous son oreiller. • Dolly c'est une grande enfant un peu trop souvent naïve. Elle aime la beauté du monde, la simplicité des choses. Trop souvent on la croit incrédule à la dureté, la violence de la vie, mais Dolly elle ne paraît que naïve. Derrière cette façade ingénue qui est un peu réelle, se cache un esprit qui questionne le monde à chaque instant. Véritable machine à remise en question, Dolly ne s'arrête jamais de penser. Elle croit au prince charmant, aimerait être aimée comme une princesse d'un amour sans limite, mais elle choisit que les hommes qui finiront par la blesser, qui ne s'attacheront à elle qu'un temps avant de se lasser. Dolly a tout un raisonnement derrière que même Alva et River n'arrive pas à comprendre, mais le manque de son père, ce besoin de le rendre fière qui ne sera jamais assouvi. Jamais il ne pourra approuver sa relation avec cet homme dont elle pourrait tomber amoureuse, jamais il ne l'accompagnera pas à l'autel, jamais il ne pourra voir son bonheur ou même la protéger. • Dolly est quelqu'un de très nostalgique, même si elle se retourne rarement sur le passé, elle accumule des tas de souvenir. Elle a le rituel d'ouvrir une sorte de journal ,intime pour chaque personne qu'elle considère importe pour elle. Elle y écrit, colle tout ce qui peut lui rappeler cette personne. Son dernier journal ouvert était pour Peter même si leur rencontre ne remonte qu'à trois mois, Dolly avait ce feeling de bien être avec lui, celui qui lui suggérer qu'elle vivrait une très belle histoire avec lui, comme elle l'a avec River et Alva. Seulement il va de soi que maintenant elle va devoir refermer ce carnet à jamais. A l'intérieur il y a des dessins de Peter tâchés de larmes versés par Dolly, un papier froissé de Twizzlers, un ticket de cinéma pour un vieux film de Charlie Chaplin, une photo polaroide de Peter entrain de dormir, une autre où il mange un hamburger, un bracelet pour enfant gagner dans une machine de grappin, une fleur séchée, le dessin d'une reproduction d'un tampon de boite de nuit, et surtout une liste de choses à faire inachevée. Dolly aimerait la remplir de nouveaux objectifs, comme : "Oublier qu'il m'a dit qu'il m'aimait. L'aimer peut être. Lui dire qu'il me manque. Lui acheter un bonnet ourson. Le présenter à maman. L'emmener sur la tombe de papa. Me perdre dans son regard. Être amoureuse et heureuse dans ses bras." Mais la peur la saisit et elle terre ce journal sous son lit, le laissant prendre la poussière.


✎  HOLD ON 'TIL THE NIGHT:
 

_________________
You’re wrong about us being on different paths. We’re not on different paths. You’re my path. And you’re always gonna be my path.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly Ossennykh

avatar

□ since : 23/01/2016
□ letters : 44

• LOST IN THE MOON.
□ things to do : don't fall in love with him, forget him, do the new projet
□ stuck in love :
□ availability : (□□□)

MessageSujet: Re: ▪ wicked love   Jeu 11 Fév - 13:35


Nothing’s  w r o n g, I just have a lot on my mind.
©creedsource/mine.

Froissement du papier, page après page. La mélodie qui s’entrechoque sur les murs de l’appartement quasiment vide ressemblant à un écho lointain. La voix puissante de sa nouvelle découverte musicale fait frémir son cœur meurtrie d’une réalité trop douloureuse pour être accepté. Les lignes noires sur les pages blanches, le sens des mots couchés sur le papier n’atteignent pas son esprit préoccupé. Ses yeux dévient vers la fenêtre et les bruits de la ville atténués par la mélodie semblent capter son attention fictive. Derrière son regard concerné, intéressé, son esprit livre une bataille sans fin contre sentiments, raison, ou raisonnement faux plutôt. Une main replace d’un geste maladroite une mèche de sa chevelure chocolatée derrière son oreille. L’épuisement et le manque de sommeil meurtrient son corps affaibli depuis plusieurs jours, ses mains tremblent légèrement par son énervement. Dolly a besoin de s’occuper les mains et surtout l’esprit. Nerveusement elle commence à tordre le bas de son t-shirt en se redressant. Elle arpente le salon jusqu’à la cuisine et attrape machinalement un paquet de twizzlers à la fraise. Ce n’est que lorsqu’elle porte la paille en réglisse à ses lèvres qu’elle la lâche la faisant tomber sur le comptoir. Telle une décharge électrique qui la parcoure de la tête aux pieds, elle réalise que sa friandise préférée la ramène quelques semaines auparavant, quand elle riait au même comptoir avec Peter qui lui dessinait un troll clown sous ses yeux en lui donnant une histoire des plus improbables juste pour l’entendre rire, elle. Tous ses souvenirs avec Lui prenaient alors une autre version depuis cette journée de pluie. Elle ramasse tout ce qui traine sur le comptoir et s’apprête à mettre tout à la poubelle. Seulement, sa main s’arrête à mi-chemin. Elle reste en suspens là, dans l’espace-temps qu’elle crée. Finalement elle porte la friandise à ses lèvres et en arrache un morceau. Elle se refuse d’abandonner encore des choses qu’elle aime pour quelqu’un qu’elle perd. Seulement cette simple pensée, mêlée au goût sucré de la paille de réglisse font monter les larmes dans les yeux de la poupée russe qui déglutie la friandise avec tout le mal du monde. Le goût de fraise si sucré lui tombe sur l’estomac à la rendre malade. Elle délaisse le paquet et le reste de sa paille en réglisse et se laisse glisser dos contre le comptoir dissimulant son visage mouillé de larmes entre ses mains. Perdre quelqu’un est une chose à digérer, se forcer à perdre une personne et à l’oublier en est une autre et Dolly s’en aperçoit  finalement. Moins d’une semaine sans Peter, et le monde de la poupée russe s’effondre comme un château de cartes. Même si elle se force à vivre au jour de jour depuis la mort de son père, Dolly a ses habitudes, ses rituels et Peter s’y était immiscé en si peu de temps, qu’à l’heure actuelle Dolly se retrouve démunie face à l’absence de cet homme qu’elle voulait comme simple ami. Elle ne peut pas se résoudre à réaliser, ça l’a fait trop souffrir. Aimer fait souffrir, mais se refuser d’aimer aussi, si ce n’est plus douloureux encore. Recroquevillée sur elle-même, Dolly se laisse encore bouffer par son refus d’admettre les paroles de Peter, se refuse d’entendre la peine qui lacère son cœur de centaine de griffures. Elle se laisse aller à son refus d’accepter l’inévitable, encore, juste un peu plus de temps elle demande. Mais on ne lui accorde pas, quelqu’un frappe vivement à la porte avec entrain. Dolly se relève brutalement, ignorant la douleur de ses membres ankylosés. Du revers de sa manche elle débarbouille son visage du mieux qu’elle peut, ne pouvant effacer ses yeux rougis par ses larmes. Elle ne prend pas la peine de jeter un regard dans le miroir de l’entrée et ouvre la porte le regard baissé. « Surprise ! Oh damn, you look awful darling. » Dolly relève ses yeux rouges et bouffis sur la jolie blonde toute fringante qui lui fait maintenant face. « Ri…River ? » Sa voix se brise, elle a du mal à articuler, le prénom de sa meilleure amie se brise dans gorge et les larmes s’engouffrent de nouveau dans ses yeux. « You’re right Al’ ! She has a big man problem ! » La blondie se retourne vers une autre jeune femme qui se décale un doux sourire compatissant sur les lèvres. « You can’t stay like that Dolly.  » « Alva… » Alva ne lui laisse pas le temps de continuer et vient la serrer avec force dans ses bras. River se rajoute à se câlin un peu forcer, mais tellement attendu par cette poupée russe brisée de tous les côtés. « Girls… » « We know… » « You love us. » Un rire général raisonne de nouveau dans son appartement si triste. Dolly retrouve enfin ce qu’elle avait besoin. L’amour, et la stabilité dans les yeux de ses meilleures amies.

_________________
You’re wrong about us being on different paths. We’re not on different paths. You’re my path. And you’re always gonna be my path.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madilyn Romanov

avatar

□ since : 10/02/2016
□ letters : 21

• LOST IN THE MOON.
□ things to do : Call mom and dad, stop hiding the truth about the baby, watch the last episode of Friends.
□ stuck in love :
□ availability : (♡♡♡)

MessageSujet: Re: ▪ wicked love   Jeu 11 Fév - 16:20

God Tu es parfaite

_________________



« you're all that matters to me »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Atlas
without losing a piece of me.

avatar

□ since : 16/01/2016
□ letters : 265

• LOST IN THE MOON.
□ things to do :
□ stuck in love :
□ availability :

MessageSujet: Re: ▪ wicked love   Jeu 11 Fév - 16:32

J'ai copié.
T'es plus que parfaite, je te nem.
Faut que je pense à te répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thoughtsarestars.forumactif.be
Celis Hartnell

avatar

□ since : 25/01/2016
□ letters : 43

• LOST IN THE MOON.
□ things to do : feed the kitten, tell it to ruy, pay a share of the rent, sign the papers and go back to New York, call Matt, skype Scar and tell her that she miss her
□ stuck in love :
□ availability : (□□□)

MessageSujet: Re: ▪ wicked love   Jeu 11 Fév - 16:33

oui va me répondre
moi je dois réfléchir à la réponse ariames

_________________

Just because you call an electric eel a rubber duck doesn't make it a rubber duck, does it? And God help the poor bastard who decides they want to take a bath with the duckie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▪ wicked love   

Revenir en haut Aller en bas
 
▪ wicked love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The perks of being a wallflower. :: If you open up your heart tonight :: You stand there like a scarecrow-
Sauter vers: